Toute l’année des femmes ripostent contre leur cancer par la pratique d’une escrime adaptée pour se reconstruire physiquement et psychiquement.

Un cancer du sein est un tsunami dans la vie d’une femme, une attaque en plein coeur dans son corps, son schéma corporel, son esprit, sa famille, sa vie quotidienne et professionnelle. Une réponse idéale à cette attaque est une RIPOSTE : Reconstruction, Image de soi, Posture, Oncologie, Santé,Thérapie, Escrime).
Le club d’escrime de Muret est affilié à l’association Solution RIPOSTE et propose une activité physique dédiée aux femmes ayant subi un cancer du sein. Cette activité vise à offrir aux femmes concernées une activité sportive adaptée, elle est basée sur les principes suivants :

  • Des cours avec des leçons individuelles au sabre encadrées par un Maître d’armes acteur dans le domaine depuis 2014 et formateur national,
  • La pratique de l'escrime adaptée est complémentaire à la rééducation kiné et soumise à l'aval du milieu médical,
  • L'activité s'adresse aux femmes qu'elles soient ou non en cours de traitement,
  • La gratuité est de mise la première année afin d'éviter tout frein financier à cette adhésion.

Solution RIPOSTE s’appuie sur un groupe de travail réunissant chirurgien sénologue, médecins du sport, kinésithérapeutes et Maître d'armes. Sans être exhaustif, cette activité offre les bénéfices suivants :

  • La tenue d’escrime, identique pour toutes et couvrant tout le corps, ménage la pudeur des femmes marquées par les points de radiothérapie,
  • La garde, remarquable position d’ouverture, corrige une attitude souvent fermée après la chirurgie et améliore la posture toujours modifiée après ablation d'un sein,
  • La cible précise que représente l’adversaire, touchée après une attaque ou une riposte, motive l’envie de se battre et de gagner,
  • La coordination nécessaire dans la marche et la fente restitue la conscience d’un buste souvent nié,
  • L’amplitude du geste inconscient, éduqué par le maître d’armes, poussant les parades hautes de plus en plus loin et de plus en plus haut, mobilise épaule et bras enraidis par les cicatrices,
  • La venue dans une salle d’armes lutte contre le sentiment de solitude et la désocialisation contemporains des traitements complémentaires, chimiothérapie et radiothérapie,
  • L’élégance de l’Escrime revalorise une image de soi perturbée et permet la découverte d’une activité ludique associée à une dépense énergétique conséquente.

Damien Touya, Champion Olympique au sabre est le parrain de cette activité pour le club de Muret.

Le programme Solution Riposte a été élaboré sous la direction du docteur Dominique Hornus-Dragne, qui en a porté le concept et assuré le développement depuis Toulouse, puis à l'échelle nationale. Ce programme a reçu de nombreux prix, dont le prix Fémina 2014, et le prix Sport-Santé 2018. Pour autant la plus belle récompense du projet est peut-être tout simplement ce qu'il apporte de concret pour toutes les femmes qui se reconstruisent dans la pratique de l'escrime adaptée, aujourd'hui jusqu'au Canada. Dominique, présidente de Solution Riposte, continue d'accompagner le Club d'Escrime de Muret dans cette activité qui nous est chère.
Partenaires MI-GSO | PCUBED
MI-GSO et PCUBED forment un groupe Leader du Conseil et Ingénierie en Management de Projet. MiGSO accompagne ses clients dans le pilotage de leurs grands projets et programmes et dans le management de portefeuilles de projets. Ils interviennent dans le développement de produits de haute technologie et sur les projets de transformation. Leur positionnement de spécialiste leur permet de travailler sur les plus grands projets des secteurs aéronautique, spatial, défense, automobile, ferroviaire, télécoms, et énergie.
En accord avec ses valeurs humaines, la société Mi-GSO est heureuse et fière de soutenir le Club d'Escrime de Muret dans l'activité Solution Riposte. Le soutien de Mi-GSO permet au club d'investir dans les équipements nécessaires à la pratique de l'escrime. Cette implication permet aussi de garantir la gratuité de l'activité lors de la première année de pratique,et un montant maîtrisé les années suivantes.